Un concept unique depuis 1996


 FRANCAIS - CLIP et Présentation
 ENGLISH - CLIP and Presentation

Actualité, tout sur nos stages de maitrise et de conduite automobile

1. Présentation de Rodolphe Koentges et explication du concept (Filmer en voyant les 3 Suzuki à l’arrière)

Je dirige depuis 1996 une école de perfectionnement de conduite automobile. Durant 25 ans de compétition en circuit, j’ai également acquis beaucoup d’expérience et gagné de nombreuses courses ainsi que 2 Championnats en Belgique. Grace à ce DVD «  Go For Safe Driving », j’aimerais partager ces expériences avec vous.

Mon but n’est pas de vous apprendre à rouler vite mais vous permettre de rendre votre route plus sécurisante, plus agréable et également plus économique.

Je vous propose de regarder l’entièreté de ce DVD car mes conseils forment un tout.
Cela vous permettra de prendre la route en toute sécurité

Après l’avoir visionné, n’hésitez pas à en offrir à vos proches et collègues.

2. Ce qu’il faut savoir et prendre en considération pour une conduite sécurisante et économique

Avant tout, nous devons adopter une conduite citoyenne car rouler c’est communiquer !

Nos voitures peuvent atteindre des vitesses supérieures à celles autorisées.
L’insonorisation et le confort, peuvent nous amener à être distrait.

Chaque conducteur a eu un apprentissage différent via :
un moniteur d’auto-école, un parent ou un ami 
et certains ont même eu leurs permis sans avoir suivi de formation.

Il y a donc sur nos routes des conducteurs d’expériences différentes
Jeunes ou âgés
Nerveux ou passifs
Francs ou peureux
Reposés ou fatigués
Parfois certains conduisent aussi sous l’influence de l’alcool, de médicaments ou de drogue
Tout cela de jour comme de nuit, en semaine et le w-e.

Alors un conseil : sur la voie publique,       Regardez et Anticipez 
et n’oubliez pas que « Priorité ne veut pas dire sécurité » !

3. La technique du regard

Filmer un poteau ou un arbre avec un bouquet de fleurs et demander si c’est la faute «à pas de chance»

Le volant suit en grande partie notre regard.  
C’est pareil quand je veux prendre un crayon, je le regarde et ma main va vers lui pour le prendre.

Il est donc important de regarder loin. Cela ne veut pas dire nécessairement devant vous.
Par exemple, si vous allez aborder un virage, tournez d’abord la tête pour connaître l’angle de celui-ci et et la nature du danger éventuel. Vous serez souvent amenés à regarder par la fenêtre de votre portière. Ensuite tournez votre volant.

Explication de la vision centrale et périphérique

Un objet tombe en roulant, je le regarde et mon volant tourne
Expliquer l’exemple du muret à la place des pointillés sur l autoroute

Filmer conducteur dans un carrefour, rond point
- d’abord volant puis tête              puis 
-version avec  tête puis volant 
puis regard à travers la vitre de la portière
Garder ses distances et se décaler pour regarder la voiture qui précède celle qui est devant nous
Notre champ de vision se réduira en adoptant une vitesse élevée
Regardez et montrez-vous.
3 La technique du regard  MODIF 29 04 10

Filmer un poteau ou un arbre avec un bouquet de fleurs et demander si c’est la faute «à pas de chance»

Avez-vous déjà remarqué que les véhicules vont en général se fracasser sur les arbres ou les poteaux alors qu’il ya de la place à côté.
Ce n’est malheureusement pas toujours dû à la malchance.

En effet, le volant suit en grande partie notre regard.  
C’est pareil quand je veux prendre un crayon, je le regarde et ma main va vers lui pour le prendre.

Sur la route, c’est la même chose, si vous regardez l’obstacle, vous irez droit dessus…

Vous ne devez jamais fixer un obstacle. Regardez l’issue
afin de l’éviter

Il est donc important de regarder loin pour analyser la situation et visualiser votre issue.

3 La technique du regard  MODIF 29 04 10

Cela ne veut pas dire nécessairement toujours devant vous.

Par exemple, quand vous allez aborder un virage, tournez d’abord la tête pour connaître l’angle de celui-ci et et la nature du danger éventuel. Vous serez souvent amenés à regarder par la fenêtre de votre portière. Ensuite tournez votre volant.

Explication de la vision centrale et périphérique

Un objet tombe en roulant, je le regarde et mon volant tourne
Expliquer l’exemple du muret à la place des pointillés sur l autoroute

Filmer conducteur dans un carrefour, rond point
- d’abord volant puis tête              puis 
-version avec  tête puis volant 
puis regard à travers la vitre de la portière
Garder ses distances et se décaler pour regarder la voiture qui précède celle qui est devant nous
Notre champ de vision se réduira en adoptant une vitesse élevée
Regardez et montrez-vous.

4. Anticiper – agir/réagir et adapter sa vitesse selon les circonstances 

Très souvent les gens me disent qu’ils ont bien réagi (suite) à une situation et qu’ils ont pu éviter l’accident.
Mais en voulant éviter cet obstacle, ils auraient pu avoir un accident encore plus grave avec un véhicule venant en sens inverse.

Dans la plupart des cas, nous n’avons pas la place pour éviter une situation dangereuse. 
Il faut donc AGIR, c'est-à-dire adapter sa vitesse, regarder, réfléchir et prévoir si besoin, une échappatoire au cas où, et ensuite tourner le volant.

Pour rouler en sécurité, il faut donc AGIR et non REAGIR

5a. Vérifications avant de prendre la route

Avant de partir, vérifiez l’état général de votre véhicule.

L’état du pare-brise et des essuie-glaces, 
Contrôlez l’huile du moteur, l’eau du radiateur et du lave-glace, 
La date de validité de votre extincteur et du set de secours 
La présence du triangle, et du gilet fluoresçant, que vous êtes bien en possession des papiers.

Contrôlez l’état des pneus et adaptez la pression. 
Augmentez la pression pour les longs trajets selon les normes du constructeur.
Vérifiez également l’état de la roue de secours et de sa pression.
Soyez capable de  changer une roue et repérez où se trouve votre outillage.
La durée de vie sur le bord de la route est très réduite…

5b. Vérifications avant de prendre la route

Si vous allez en montagne en hiver, montez des pneus hiver et  prévoyez des chaînes de bonnes dimensions, des gants, un grattoir et du lave glace antigel. 
Pour les longs trajets, soyez prévoyant, emmenez avec vous une bouteille d’eau, de la nourriture et une couverture en cas de panne.

5c Vérifications avant de prendre la route

Attachez correctement les colis dans l’habitacle, ainsi que les vélos, skis et box sur le toit.

Répartissez au mieux, la charge dans la caravane ou remorque à bagages.

Réglez les phares et leur inclinaison selon le chargement de la voiture.

Comparez les prix des carburants via le site www.carbu.be
Renseignez-vous sur les lois des pays que vous allez traverser 
et/ou séjourner et remplissez déjà un papier de constat à l’amiable avec vos coordonnées.
Et enfin, écoutez les infos routes et prévoyez un itinéraire bis.

6. Traction/propulsion ?

Enregistré

Que veut-on dire par traction, propulsion ou 4X4 ?

Une traction est un véhicule dont la puissance du moteur est transmise aux roues avant. Ce véhicule aura un comportement de bon père de famille et aura plutôt tendance à sous-virer. C’est- à dire qu’elle aura tendance, en cas de vitesse excessive, à tirer tout droit dans un virage.

Une propulsion est un véhicule dont la puissance du moteur est transmise aux roues arrière. Ce véhicule aura un caractère plus sportif et aura tendance à survirer. C’est- à dire qu’il aura en cas de vitesse excessive, tendance à partir de l’arrière dans un virage. 
Il sera également plus délicat à conduire par temps de pluie, de neige et de verglas.

Le terme « traction arrière » n’existe donc pas.

Si vous partez au sport d’hiver, il est important de savoir où se trouvent vos roues motrices afin d’y monter vos chaînes…..
Il vous suffit soit, de vous renseigner ou de mettre vos roues sur une partie boueuse et de démarrer. Les roues qui patinent seront vos roues motrices.

Une 4X4 permettra de répartir la puissance sur les 4 roues.
Elle sera plus sécurisante par mauvais temps mais consommera plus.

7a. L’importance du pneu ?  Michelin

Le seul contact entre la voiture et le sol, c’est le pneu.

Comme vous pouvez le constater, la voiture repose sur l’équivalent de quatre cartes postales.

La pression doit être correcte et vérifiée une fois par mois. 
Un gonfleur est étalonné en bars : 1bar = 1kg
Le pneu doit être froid. C'est-à-dire un pneu qui n’aura pas roulé plus de 3 km à allure réduite ou qui n’aura plus roulé depuis au moins 2 heures.

Les rainures sont importantes car elles permettent d’évacuer l’eau en cas de pluie. 
Un pneu neuf aura des rainures de 7 à 8 mm de profondeur.
La loi prévoit des rainures d’un minimum d’ 1,6mm de profondeur.

Si ces conditions ne sont pas respectées, vous risquez l’aquaplaning et donc la perte de contrôle de votre véhicule.

1 tour = X lites d’évacuation

Ajustez la pression selon les normes du constructeur, selon que vous êtes chargé et le type de trajet que vous allez effectuer.
Une pression correcte donnera de la sécurité, du confort, moins d’usure et une consommation normale de carburant. 

7b. L’importance du pneu ?  Michelin

Une sous-pression de 0,5 bar, donc un demi kilo, peut diminuer la durée de vie des pneus de 20% et augmenter votre consommation.

En effet, lorsque le pneu est sous-gonflé, la surface de contact avec le sol est plus importante,
le frottement est également plus important, donc le pneu s’échauffe plus.

Les pneus de votre caravane ou remorque à bagage devront également être gonflés en conséquence
(Pression de +/- 3,5 bar)

Pour votre sécurité, allez chez un revendeur de pneus qui sera à votre service pour vous conseiller au mieux. Il pourra vérifier si votre véhicule nécessite une géométrie et gonflera vos pneus avec un manomètre plus précis que celui que vous trouverez dans les stations services.

Selon les saisons, il est préférable d’équiper votre véhicule de pneus été ou hiver.
Il est impératif de monter 4 pneus du même type.

Monsieur Per De Vries (Product Marketing Manager, Cars, 4X4 & Vans  de Michelin Belux), 
Expliquez-nous la différence entre ces deux types de pneus.

8. Comment rentrer dans sa voiture ?  2008

Pour entrer en toute sécurité dans sa voiture, il est important, et même primordial, d’en faire le tour en faisant face au trafic.

De même, il est vivement conseillé de croiser le regard du conducteur qui arrive devant, afin d’établir un contact visuel et s’assurer que la personne au volant vous a bien vu…

Faire le tour en faisant face au trafic
Regarder les yeux des conducteurs venant vers nous

9a. Position de conduite et ceinture de sécurité ?

Vous devez faire corps avec votre véhicule.
Enlevez donc tout vêtement encombrant, et notamment votre veste.

Votre dos doit être bien en contact avec le dossier du siège.
Vos bras doivent être mis-fléchis (pas tendu, ni trop fléchi)

Le pied gauche doit être pratiquement tendu au moment ou il enfonce complètement la pédale d’embrayage, mais il est impératif d’avoir le talon du pied droit bien stable sur le sol pour un dosage précis du freinage et de l’accélération.

9b. Position de conduite et ceinture de sécurité ?

Les mains doivent être posées sur le volant sans s’y agripper, avec les pouces sur le volant

Réglez l’appuie-tête.

Réglez les 3 rétros

Enlevez ce qui peut perturber

Et surtout, n’oubliez pas votre ceinture de sécurité, ainsi que celle de vos passagers.

Pour un bon feeling et pour ne pas user votre embrayage inutilement, mettez votre pied gauche sur le repose-pied ou le passage de roue.

Appuyer sur la pédale d’embrayage se dit « débrayer » et relâcher la pédale se dit « embrayer ».
En cas de boîte de vitesses automatique, le pied gauche restera toujours sur le  repose-pied.

10. Comment tourner son volant ? 2008

La bonne position des mains sur le volant est l’équivalent de 09h/quart ou 10h/10.
C’est par exemple la position naturelle lorsque vous êtes relax pour lire un livre.
Le volant doit être divisé en deux dans le sens vertical. 
Ma main droite doit circuler dans la partie droite et ma main gauche dans la partie gauche.
Il ne faut jamais croiser les bras ni les mains.
Pour être précis dans un virage, votre corps doit aller dans la direction des roues, 
C’est-à-dire qu’il faut Pousser le volant du bas vers le haut
(lever les bras et montrer que le corps va dans la direction des roues) 
Cela vous donnera de la sécurité, du confort, et de la souplesse.
En sortant du virage, votre volant reprendra seul sa position initiale au fur et à mesure que vous accélérez

Filmer que le volant revient en position droite avec les gaz. 
Donc inutile de ramener le volant !
Filmer un évitement en slalom

11. Comment se garer

Il est conseillé de se garer en marche arrière.

Lorsque vous quittez votre place, il est ainsi possible de monter sur la chaussée avec un maximum de sécurité, sans risquer de vous faire percuter en effectuant une marche-arrière moins sécurisante.

Il est également conseillé d’effectuer toute manœuvre avec un moteur chaud.  

En marche arrière 
-pour sortir avec une plus grande sécurité (vue et possibilité de voir la circulation)
-manœuvrer avec un moteur chaud

11 Comment se garer du  29 04 10

Avant toute chose, il est conseillé d’effectuer toute manœuvre avec un moteur chaud.

Si vous ne devez pas charger ou décharger des objets de votre coffre, garez-vous en marche arrière.

De cette façon, il est possible de monter sur la chaussée avec plus de sécurité et vous limitez les risques de vous faire percuter durant votre marche-arrière.

En effet, cela vous permet de quitter votre emplacement en effectuant votre manœuvre plus facilement et de voir les véhicules roulant dans votre direction.
Dans le cas contraire, les passagers arrières seront les premiers exposés au danger…

12. Comment monter et descendre de vitesse ?

DANS partie  ECO

13a. Les freins ?

Lorsque vous exercez une pression sur la pédale de freins, le système de freinage  agit sur les 4 roues.
Le frein à main, quant a lui, agit dans la plupart des cas uniquement sur les roues arrière.

Si la voiture est chargée, ou si vous tractez une remorque ou caravane, la distance de freinage sera plus grande.

Prenez conscience que sur un sol sec, avec un véhicule bien entretenu, et une attention correcte, il vous faudra pour vous s’arrêter

27m à 50 km/h 
43m à 70 km/h 
64m à 90 km/h 
102m à 120 km/h, soit l’équivalent d’un terrain de football
Chiffres IBSR

13b. Les freins ?

Distance de freinage (filmer 2 voitures de biais qui se suivent avec et sans abs)

A l’arrêt, par exemple devant un feu rouge, continuez d’appuyer sur votre pédale de frein. Vos feux stops seront ainsi allumés et signaleront aux usagers qui vous suivent que vous êtes arrêté.

14. L’ABS ? Anti-lock Braking System

Comment fonctionne un ABS ?

Il y a un capteur par roue. Celui-ci va détecter un éventuel blocage des roues.
Même si vous appuyez sur la pédale de freins, l’ABS va relâcher la pression afin d’éviter le blocage des roues.
Cela va permettre aux roues de tourner dans la direction voulue.
Malgré les secousses et le bruit de votre pédale de frein, ne relâchez en aucun cas la pression sur cette pédale.

Un pneu en bon état vous permettra de gagner en distance de freinage et en stabilité.

Si votre ABS se met en marche, cela veut dire que vous avez dépassé les limites d’adhérence de votre véhicule. Et que vous n’avez pas anticipé cette situation.
Adoptez les distances de sécurité requises et pensez que vos yeux seront le meilleurs ABS que vous puissiez avoir.

15. Les aides à la conduite (ESP) ? 

Qu’est-ce que l’ESP 
Electronic Stability Program

Si un véhicule prend un virage à trop grande vitesse, il peut perdre sa stabilité et échapper au contrôle de son conducteur.
L'ESP permet de corriger la trajectoire en agissant sur le système de freinage ainsi que sur le couple moteur.

Ce phénomène est décelé par des capteurs qui peuvent vérifier, 25 fois par seconde, la vitesse de rotation des roues, de l’angle du volant et l’accélération transversale. 
Ces phénomènes sont décelés par des capteurs : vitesses de rotation des roues au niveau des trains roulants, angle du volant au niveau de la direction, vitesse de lacet (rotation du véhicule par rapport à l'axe vertical) et accélération transversale. Ces capteurs vérifient (25 fois par seconde) et analysent si la trajectoire réelle suivie par le véhicule est bien celle souhaitée par le conducteur. Donc si une situation anormale se produit, la trajectoire peut être corrigée par un freinage ciblé sur la roue adéquate.

Si le système se met en marche, cela veut dire que vous avez dépassé les limites de l’adhérence.

15b. Les aides à la conduite (ESP et ASR)

Le témoin ESP allumé signifie qu’il est hors fonction.
S’il clignote c’est qu’il entre en action.

Si votre véhicule est équipé de l‘ESP, il dispose automatiquement du système de sécurité active, ABS et ASR.

L’ASR  veut dire antiskid regulation
C’est un système qui empêche le patinage des roues au démarrage ou lors d’une accélération. Il peut agir sur le système de freinage, sur les gaz et l'allumage.

Système relié au système de freinage antiblocage, qui empêche le patinage des roues motrices à l'accélération, soit en agissant sur le système de freinage antiblocage lorsqu'une seule roue patine, soit en intervenant sur la fermeture du papillon des gaz, sur l'allumage et/ou sur l'injection lorsque les deux roues patinent.

Dans la plupart des cas, l’ASR peut-être débranché, pour vous permettre de monter une côte très verglacée.

Le but principal de ces aides à la conduite est de donner du temps et de l’espace au conducteur pour réagir.

Expliquer le différentiel avec roue qui patine ( ???)

15c. Les aides à la conduite (ESP etc) ?  Electronic Stability Program

Dans la plupart des cas, l’ASR peut-être débranché, mais dans ce cas, vous coupererez donc l’aide pour monter une côte verglacée, par exemple.

Le but principal de ces aides à la conduite est de donner du temps et de l’espace au conducteur pour réagir.

(Un conducteur ayant un bon feeling n’aura pas besoin de ces aides) Supprimer !!!

Expliquer le différentiel avec roue qui patine ( ???)

16. Comment passer un casse vitesse ?

- Technique des gaz
- Les amortisseurs

17. Comment prendre un virage ?

- Explication de la correction par les gaz et avec le volant (gaz dans rond point)

- Le principe de base est d’arriver dans un virage lentement et d’en sortir rapidement.
- Dans toutes ces phases, les amortisseurs jouent également un rôle très important 
- A l’approche d’un virage, tournez la tête vers l’issue pour connaître l’angle du virage et la nature du danger. Adoptez une vitesse appropriée à la situation.
- Afin de ne pas déséquilibrer la voiture, freinez en gardant les roues droites et rétrogradez pour vous trouver sur le bon rapport.
- Il faut impérativement mettre votre pied gauche sur le repose pied et coller votre dos dans le dossier du siège pour « bien sentir » votre véhicule.
- Vos mains doivent-être à 9h/15 au milieu de la courbe afin que vous soyez dans votre position « relax » et apte à corriger un éventuel dérapage.

17b. Comment prendre un virage ?

- Mettez un filet de gaz pour accélérer au fur et à mesure des circonstances éventuelles que vous allez rencontrer dans et en sortie du virage.

- Donner du gaz et voir revenir le volant
- Filmer un passage de chicane et rond point
- Filmer dans le virage de Woluwe et regarder les poteaux lumineux

18. Visualiser et s’adapter

Il est essentiel de bien savoir lire la route, et ainsi repérer les lignes et passages pour piétons, la présence de verglas, d’un trou dans la route (suite au sel), les flaques etc…

Même en journée, il est conseillé de rouler avec les phares allumés

Veillez également à établir un contact visuel avec les piétons et les autres conducteurs lors d’une manœuvre de  dépassement.

Gardez en toutes circonstances une distance de sécurité

Essayez d’avoir un contact visuel via le rétro du conducteur qui vous précède

(Regarder les rétros des camions pour le contact visuel)

19. Monter et descendre de l’autoroute

Au moment de monter ou descendre de l’autoroute, profitez de la zone de lancement pour accélérer, ou de la bande de ralentissement pour ralentir. 
Mettez vos clignotants, et ne vous rabattez pas devant un autre conducteur.
Il importe de toujours gérer sa vitesse selon les circonstances, de jeter un coup d’œil dans le rétro, et même de tourner la tête rapidement afin de vous assurer qu’aucun véhicule ne se trouve dans votre angle mort. 
Veillez aussi à ne pas rouler inutilement sur la bande centrale.

20. Conditions climatiques difficiles

En cas d’aquaplaning ou de perte d’adhérence sur du verglas, ne freinez pas. Lâchez les gaz et débrayez, c’est- à-dire, appuyer sur la pédale d’embrayage. 
Dans le cas d’une voiture « automatique », mettez-vous en position neutre. 
Regardez loin et dirigez-vous sans mouvements brusques vers l’issue. Dès la zone de danger passée, embrayez c-à-dire lâchez la pédale d’embrayage et re- accélérez ou remettez-vous en Drive dans le cas de l’automatique
En hiver, pour améliorer la tenue de route de votre véhicule, vos conditions de démarrage et limiter les risques de dérapage, montez des pneus hiver

La gomme de ces pneus reste souple en dessous 
de -7°

Allumez également les feux antibrouillard dès que le besoin s’en fait sentir.

21a. Ne surtout pas faire

Au volant, certaines actions sont prescrites, sous peine de vous mettre en danger, mais aussi de compromettre la sécurité d’autrui. 
Sont ainsi proscrits les séances de maquillage improvisées, la conduite avec des talons hauts, l’envoi de messages à l’aide de son téléphone portable, la queue de renard ou le DVD accroché au rétroviseur central, l’utilisation du GSM, et bien sûr la lecture du journal… A bon entendeur…

21b. Ne surtout pas faire

D’autres gestes sont à proscrire une fois au volant de sa voiture. Il est ainsi inutile de conserver le pied sur l’embrayage ou la main sur le levier de vitesses. Conduire avec les bras tendus n’est pas sécurisant, pas plus que s’énerver sur les autres conducteurs, ou être distrait. Il est également incivique de se garer en double file, ou sur un coin de rue…
Les mamans veilleront à ne pas accorder trop d’attention à leur bébé, qui peut aisément être placé sur le siège avant, grâce au système d’attaches ISOFIX. 
Sachez également que la curiosité est mauvaise conseillère, regarder un accident pouvant provoquer des files, voire d’autres accidents.

21c. Ne surtout pas faire

Si cela devait vous arriver, veillez à dégager au plus vite votre véhicule afin de rendre le trafic plus fluide.
Enfin, éviter de quitter la route des yeux en cas d’un objet qui tombe dans votre voiture…  

Se retourner pour regarder son bébé, (mettre sur siège avant avec Isofix ?) 
Regarder un accident en face et donc provoquer des files
En cas d’accrochage, dégager au plus vite pour rendre le trafic fluide
Quitter la route des yeux (sandwich qui tombe par terre)

22. Conseils divers (IBSR)

Interview OK

Ceinture de sécurité, Gilet, triangle, distance de freinage, alcoolémie, permis conduire, siège bébé, 
 Phares allumés ?
Carrefour : roues braquées ? (avis IBSR)

-Profondeur rainure de pneus 1,6 ?
Il nous faut à
50 km/h = 27m
70 km/h = 44m
90 km/h = 66m
120 km/h = 105m
140 km/h = 137m
Chiffres IBSR

23. Premiers soins en cas d’accident  (pompier)

Interview ok

-  Premiers soins

24a. La technique ECODRIVING

Les voitures de la dernière génération consomment de moins en moins de carburant. Aussitôt que vous lâchez la pédale des gaz, vous coupez l’arrivée du carburant au moteur. Vous roulez donc « gratuitement ».

En suivant les règles de base de l’Ecodriving… Il est encore possible de faire baisser de façon considérable votre consommation

Pour atteindre votre vitesse de croisière et rouler sur l’inertie de votre voiture, démarrez et montez rapidement en régime en changeant les rapports vers 2500 t/m pour les moteurs diesel, et 3000 t/m pour les moteurs à essence.

24b. La technique ECODRIVING

Mettez en pratique la technique du regard vue précédemment pour anticiper et adapter la puissance.

Ralentissez en lâchant simplement la pédale de gaz et en utilisant le frein moteur, ainsi vous roulerez également gratuitement.
Si nécessaire, arrêtez-vous grâce à votre pédale de frein.

Réglez votre ordinateur de bord sur la consommation instantanée afin de vous aider à comprendre le niveau et l’évolution de votre consommation.

Les véhicules de nouvelle génération peuvent consommer entre 0,5 à 0,8 l/h, lorsque le moteur tourne à l’arrêt, cela s’appelle « le régime stationnaire ».

24c. La technique ECODRIVING

Si votre véhicule ne possède pas le système «  Start-Stop », que vous devez vous arrêter pour une durée de plus de 5 secondes, et que vous ne risquez rien, vous pouvez couper votre moteur. Il faut en effet savoir que démarrer le moteur équivaut à 3 secondes de régime stationnaire… 
Ensuite, remettez immédiatement le contact pour que vos accessoires et feux restent alimentés. Soyez attentif et prêt à démarrer en cas de nécessité.

Dans une descente ne vous laissez jamais glisser au point mort, car vous vous mettez en danger. Vous roulerez « sans prise », donc sans frein moteur, et vous serez à nouveau « en régime stationnaire ».

24d. La technique ECODRIVING

Soyez rapide sans être brutal lors de vos changements de vitesses, car chaque fois que vous allez actionner la pédale d’embrayage, vous vous retrouverez en régime stationnaire.

Les moteurs modernes ne doivent plus chauffer, vous pouvez démarrer immédiatement, mais calmement, et sans donner de grands coups de gaz répétés…

Lorsque votre pied droit n’appuie plus sur la pédale de gaz, 
il peut rester devant la pédale de freins pour être prêt en cas de nécessité. Cela s’appelle avoir une attitude préventive.

24e. La technique ECODRIVING

Adoptez une conduite fluide. Par exemple, pousser votre voiture vers la pompe sera plus facile roues droite que braquées. ( ???)
(Il y a moyen même de rouler en 5ème à 50 km/h)

En ville et sur autoroute, si le trafic le permet, vous pouvez utiliser votre régulateur de vitesse, appelé  Cruise Control. 
Il calculera au mieux votre consommation, vous donnera un réel confort de conduite et vous forcera à être attentif.

Attention aux consommateurs d’énergie tels que l’air conditionné, les accessoires dont l’allume-cigare, ainsi que les résistances à l’air comme le box et vélos sur le toit.

24f. La technique ECODRIVING

Lors de votre prochain achat, choisissez dans la mesure du possible, une voiture « éco » en vérifiant ses données techniques.
Cela vous permettra de bénéficier d’éventuelles réductions,  mais aussi de profiter d’une consommation acceptable.

Acheter ce type de véhicule est bénéfique pour l’environnement et pour votre portefeuille, à condition, évidement, d’adopter la technique de conduite « Ecodriving »
Vous constaterez que c’est amusant et que vous pouvez même gagner du temps sur votre parcours tout en respectant les limitations de vitesse.

24g. La technique ECODRIVING

Vous trouverez également chez votre revendeur spécialisé des pneus Michelin « Eco » appelé Energy Saver.

Pensez néanmoins toujours à votre sécurité avant de penser à l’Ecodriving

Les jeunes conducteurs devront également se renseigner chez les assureurs afin d’acheter un véhicule adéquat à leurs situations. (rien à faire là !)
Filmer le tableau de bord pour voir la consommation instantanée
D’abord privilégiez la sécurité

25. Les  assurances (Assuralia)

Interview OK

  • RC
  • Omnium
  • Assurances jeunes conducteurs et /ou seniors
  • Le Courtier d’assurances : Son rôle
  • Le constat d’accident
  • Assurance au KM

26. La voiture de société (Athlon)

Face Cam Olivier Draps OK

Voir email de d’Olivier Draps

27. A Faire

Au volant, soyez fair-play :

Remerciez quand vous traversez ou quand on vous laisse passer dans un rétrécissement de chaussée…
Regardez toujours s’il s’agit d’une plaque transit, européenne, étrangère, 
Etre tolérant envers les auto-écoles ou les conducteurs en licence (L) 
Laisser une personne manœuvrer sans râler 
Testez-vous, entre amis, via des questions-réponses sur le code de la route
Respecter le code de la route même si les autres ne le respectent pas et vous stressent
Respecter les usagers faibles (piétons, vélo)

28a.  Amortisseur

Le rôle de l’amortisseur est de maintenir la roue en contact avec le sol, de contrôler l’oscillation des ressorts et d’améliorer le confort de conduite.

Si vous roulez avec des amortisseurs usés à 50%, à 80km/h, vous augmenterez la distance de freinage de 2,6m !
En cas d’aquaplaning sur sol mouillé, la distance de freinage augmentera aussi…
En conduite de nuit, les phares auront une oscillation.

L’amortisseur fait partie, avec le frein et le pneu, du triangle de sécurité :

Admettons que vous roulez sur une route bosselée avec de mauvais amortisseurs, les roues montées avec vos nouveaux pneus ne toucheront pas le sol et vos nouveaux freins freineront donc dans le vide. Dès-ce moment, vous n’avez plus le contrôle de votre véhicule.

28b.  Amortisseur

Comme vous l’aurez compris, le rôle des amortisseurs est donc très important pour votre sécurité.

Les amortisseurs doivent être vérifiés tous les 20 000 km et idéalement remplacés tous les 70 000 km. 

En conclusion, de bons amortisseurs vont vous offrir :

  • un véhicule stable, contrôlable, une visibilité accrue durant la conduite de nuit
  • une usure moindre de vos pneus
  • une réduction du stress et de la fatigue

29. Carrefour / Rond Point

Enregistré

  • Mettre son clignotant pour montrer son intention
  • Regarder les yeux des autres conducteurs mais  également les piétons et ou vélos !
  • Ne pas d’engager et s’arrêter au milieu et tout bloquer ou empêcher qq un de tourner
  • Attention au bus et piste cyclable

30. Maîtrise sur sol glissant

Sur la voie publique, vous n’avez pas droit à une deuxième chance !

Dans le trafic, vous ne disposez pas de l’espace nécessaire pour éviter un obstacle tel un enfant, car les arbres, les poteaux et les piétons sur le trottoir ne sont jamais loin...

Sur une piste de maîtrise, vous serez conscient de l’influence de la vitesse. Vous pourrez sans risques dépasser les limites de l’adhérence.

Vous aurez l’espace nécessaire pour vous immobiliser, même si, peut-être, vous paniquez.

Vous comprendrez davantage qu’il faut adoptez nos conseils.

Vous pourrez également tester la sécurité et le confort d’un pneu hiver. 
Pneu hiver Michelin

Final

Vous êtes jeune conducteur ou senior ?

Etudiant ou directeur de société ?

Je suis certain que ces conseils vous ont été profitables.

Ils constituent quoi qu’il arrive une bonne introduction aux formations que j’ai le plaisir de proposer à tous les automobilistes.

Que ce soit dans le trafic quotidien ou sur une piste de maîtrise, je mets mon expérience à votre disposition…

Il en va de votre sécurité… et de celle des autres !

Je vous souhaite bonne route et à bientôt.

Visitez mon site WWW.GFSD.BE

N'hésitez pas à me joindre au +32 (0)477 808 808  pour toute information supplémentaire.
Vous pouvez aussi m'envoyer un message.

N'hésitez pas à me joindre au +32 (0)477 808 808  pour toute information supplémentaire.
Vous pouvez aussi m'envoyer un message.

Témoignages

  • Melis C.
    07-07-2017 15:00
    C’est avec plaisir que j’ai pu constater l’intérêt qu’ils portaient à vos conseils, et surtout les questions qu’ils vous ont posés pendant cette formation. (..) Je ne regrette pas cette formation et même plus je la conseille au professionnel de la route .Monsieur Leenen Administateur gérant de la société City Tax
  • Iza A.
    07-07-2017 15:00
    En résume ce jour là j'ai pris une lessivée que je n'oublierai jamais, et j'ai passé une journée qui va résonner longtemps dans ma mémoire. J'ai appris énormément de choses en peu de temps. Quant à Francorchamps, superbe, impressionnant, très technique… JJL
  • Annelien R.
    07-07-2017 15:00
    L’activité est à recommander à tout ceux qui désirent, en toute convivialité, mieux comprendre leur véhicule et l'ensemble des systèmes d'aide à la conduite et qui ne craignent pas, d’intentionnellement, se mettre en « situation » périlleuse. La fratrie Sandrine, Martin et Jérôme
  • Jasmina W.
    07-07-2017 14:59
    Après avoir suivi la formation et sur le second parcours, j’ai fait une économie de 0.6l/100 . Cela peut paraître insignifiant, mais calculé sur le nombre de km/ an et le prix du carburant, le calcul est simple, j’économiserai +/- 180€/an!!! Yvan V.
  • Fran U.
    07-07-2017 14:59
    Pour obtenir des résultats et dépasser mes appréhensions, j’ai compris qu’il me fallait une méthode adaptée à mes besoins. Rodolphe a compris immédiatement mon problème et a pris le temps de me proposer une approche personnalisée, sans jamais perdre patience. Rodolphe m’a appris d’excellents réflexes et m’ont permis de réussir mon permis de conduire. M.C.
  • Pelin V.
    06-07-2017 10:04
    Cela fait 19 ans que j’ai mon permis et que je n’ose plus conduire sur autouroute. J’ai repris plusieurs heures de cours à auto école, mais sans succès. Une fois seule dans mon véhicule, sans la double conduite, je n’étais pas très rassuré. Lors de votre coaching, après environ 5 minutes de conduite, vous avez compris d’où venait mon problème.